Et si on avait notre propre congrès hygiène et salubrité au Québec

Notre profession est tellement importante, qu’elle est présente dans tous les édifices du Québec!

Cette semaine, je voyais encore une publication sur LinkedIn à l’effet qu’il y avait eu un congrès ISSA au États-Unis. Et je me suis passé la réflexion suivante: Est-ce qu’au Québec, nous sommes curieux? Friand d’apprendre et de voir les nouveautés pour s’améliorer constamment? Mon petit doigt me dit oui que la plupart d’entre nous sont comme cela! En tout cas, lorsque j’étais à la tête de ma compagnie d’entretien ménager, c’était une sortie annuelle assurée et j’en prenais beaucoup de plaisir et d’idées pour améliorer la qualité de mon entreprise.

Mais depuis quelques années, plus rien! Chaque fournisseur organise sa propre journée. Il n’y a plus de challenge à se comparer au moins une fois aux autres. Pour ma part, je trouve que c’est sain de se comparer, de s’analyser, de vouloir faire mieux. Je crois que le monde s’en porte meilleur! Cela nous oblige à réfléchir, à écouter la clientèle. C’est un moment privilégié, durant une seule journée, ou deux, que vendeurs et acheteurs prennent un moment de qualité pour s’écouter, réfléchir.

Avoir notre propre congrès d’hygiène et salubrité?

POURQUOI PAS?!!

  • Au Québec, nous avons de formidables entreprises d’entretien ménager
  • Plusieurs fabricants et distributeurs de produits chimiques et autres
  • On a des fabricants d’accessoires qui sont ingénieux d’année en année.
  • Nous sommes choyés aussi du côté des fabricants d’équipements spécialisés pour notre domaine.
  • Sans vouloir prêcher pour ma paroisse…. on a de formidables formateurs et consultants en hygiène et salubrité
  • Nous avons des comptables qui se sont spécialisés auprès des compagnies d’entretien ménager
  • Des recruteurs professionnels qui supportent notre industrie.
  • Même une association (Radiem) qui relie plusieurs centaines de compagnies d’entretien ménager, qui ils éprouvent des injustices et veulent le faire savoir et obtenir justice.
  • On a des employés qui se démènent pour leurs clientèles.
  • Et plein d’autres produits et services qui tournent autour de l’entretien ménager.

Alors, quel est le problème? Avons-nous peur de s’améliorer? De devoir faire des efforts pour ne pas perdre notre place au profit d’un compétiteur?

Ben oui, je sais! Mes parents me l’ont toujours dit, je suis parfois directe et pas d’allure! Hahaha! Mais je suis tannée de voir notre industrie travailler chacun dans son coin, les uns contre les autres! J’ai envie de brasser la cage de notre industrie pour qu’elle devienne meilleure et qu’elle se renouvelle en quelque sorte! J’ai envie qu’on fasse grandir notre industrie et que celle-ci rayonne et ait une image professionnelle.

JE VOUS JURE:  Il y a de la place pour chacun d’entre nous!

Bon, maintenant que je vous ai poussé dans vos derniers retranchements et que je vous ai peut être provoqué … passons aux choses sérieuses! Nous sommes le 1er novembre 2018. Mon défi du mois de novembre est celui-ci: Enclenchons un dialogue entre nous! Au risque de mettre ma tête sur le bûcher, je vous lance l’invitation pour la fin novembre, à une date qui conviendra à la majorité d’entre ceux que cette idée aura titillés. Prenons un lunch d’affaires sans compétition entre nous, pour le plaisir et pour les affaires. Et voyons où cette rencontre unique pourra nous mener…. à un

congrès des professionnels de l’entretien ménager en novembre 2019….?

Je sais, je sais, mon père m’a toujours dit que j’étais une petite torieuse! Hahaha!

Mon numéro de téléphone est le 514-795-5962 ou vous pouvez me joindre par courriel. Je m’assurerai de réunir tous ceux qui auront entendu mon défi et qui voudront bien sauter sur l’occasion! … Bien hâte de voir qui aura le »guts » de se montrer le bout du nez. Moi, j’ai hâte de vous rencontrer. A très bientôt

La petite torieuse vous souhaite une formidable semaine!!! 

Pour relire l’ensemble des défis déjà publié:

© CF Salubrité 2020