La mauvaise foi des employés d'entretien ménager

Ah que j’entends souvent que les employés manquent d’intérêt, qu’ils s’en foutent. Ou encore qu’ils soient de mauvaise foi ou n’ont pas de motivation. Qu’ils font tout pour ne pas travailler. Alors, durant cet article, nous allons voir si la mauvaise volonté des employés d’entretien ménager est réelle ou pas. Si oui, à quoi cela peut bien être dû.

Le manque de formation

D’abord, 90% des participants venant à mes formations n’ont jamais reçu de vraie formation pour apprendre leur métier. Ils ont pour la plupart appris leur métier  »sur le tas ». Cela fait 5, 10, 15, 20 ans qu’ils sont dans le métier en général! Sincèrement, vous devriez voir leur motivation dans leurs yeux au cours de la journée. Ils deviennent  »allumés », motivés et engagés! Pourquoi? Parce qu’on a enfin pris en considération que leur travail était important! Les employés d’entretien ménager sont habitués à passer entre les murs, c’est-à-dire que personne ne les remarque ou s’en préoccupe!

Manque d’intérêt de l’employeur envers l’entretien ménager

Ah, cela est tellement fréquent !! On s’intéresse à la production, aux ventes et à tout ce qui fait faire de l’argent. Mais le ménage, ça ne vend rien n’est-ce pas? Effectivement, c’est vrai en partie.

Mais … feriez-vous affaire avec une usine de production totalement malpropre? Iriez-vous manger dans un restaurant ou coucher dans un hôtel où on ne fait que passer le plumeau, sans laver? Aimeriez-vous recevoir votre commande de plusieurs milliers de dollars dont le tout est poussiéreux, plein de tâches de doigts?

Les produits, accessoires et équipements d’entretien ménager ne sont jamais renouvelés

Ah que cette situation est si fréquente! Si vous saviez les chariots d’entretien ménager en bois ou en métal pesant que je vois encore! vous en seriez surpris et vous-mêmes vous refuseriez de travailler avec ces équipements lourds, non ergonomiques. Ces chariots datent de plus de 20-30 ans, mais ils sont jugés  »potables » pour la direction de l’édifice ou de l’entreprise. Après tout, plus on étire la durée de vie des équipements, plus on fait des sous, non? Et bien, justement, NON! La technologie a tellement évolué ces dernières années qu’on a amélioré la productivité et l’efficacité du travail.

La même autorécureuse et les polisseuses pesantes servent depuis plus d’une décennie. Elles sont grosses, faites carrés, difficilement lavables, etc.

On emploi encore des produits d’entretien ménager qui, en ouvrant le bouchon, on s’étouffe tellement ils sont forts en alcalinité ou acidité! Ou à l’inverse, on prend en choisit des totalement inefficaces ou on les dilue tellement qu’ils ne sont pas efficaces. Avoir un à quelques longes de lavage, c’est très répendu et ils n’ont pas de laveuse – sécheuse sur place. Alors, de l’accumulation se forme et on accuse l’employé de faire un mauvais travail. En réalité, il n’a tout simplement pas ce qu’il lui faut pour être efficace et dans des conditions favorisant sa santé et sécurité.

Et les locaux d’entretien ménager mal aménagés et sales d’avance

Ouf que la plupart des locaux d’entretien ménager sont inadéquats! C’est parfois des garde-robes ou des  »croquons » comme on dit! Pas de tablettes ou d’installations agréables. Surencombré par d’autres métiers. Non peinturé bien sûr. Alors, les murs et planchers se lavent bien difficilement. On ne met permet pas de temps réels à L’employé pour qu’ils nettoient leur local. Pourtant, cette tâche peut prendre de 5 à 15 minutes dans un quart de travail. Le préposé doit laver son chariot et ses autres équipements en priorité. Mettre ses linges au lavage (S’il a une laveuse à sa disposition, ce qui est rare). Les laver et sécher. Préparer son chariot pour le lendemain ou le quart suivant, etc.

A quand la dernière fois où vous avez été voir les locaux d’entretien ménager? Apprécieriez-vous travailler dans cet environnement?

Accusations non fondées

Ces gens sont très souvent accusés de vol injustement. Qui de mieux placé pour voler qu’un employé seul dans l’édifice ?! Bien sûr, le concierge de l’immeuble, dira-t-on rapidement pour se rendre compte que l’argent laissé sur le bureau a finalement été dépensé. Ou bien, que la boîte de (…) avait été mis aux ordures, mais il restait des éléments dedans. Ou pire encore, l’objet en question avait été pris par quelqu’un d’autre ou avait été déposé ailleurs. Bien des employés ont malheureusement dû se justifier ou ont carrément perdu leur travail pour des raisons qui n’étaient pas de leur ressort.

La vision de ces employés est négative

L’entretien ménager a souvent une connotation de bas niveau. Vu comme si ces employés étaient malpropres, n’ayant aucune éducation ou ne parlant pas la langue parfaitement, etc. Pourtant, la plupart des employés débutants dans le métier ont commencé pour les bonnes raisons. Vouloir travailler et aider les autres avec leurs mains. Vouloir faire reluire les planchers et entretenir les espaces pour rendre les gens heureux! Oui, oui! Moi-même, dans mes années de préposé à l’entretien ménager, je me disais que la personne assise à cet endroit apprécierait mon travail le lendemain. J’en prenais soin, même si je ne connaissais même pas qui était assis à cet endroit.

Certains de ces employés sont professeurs, ingénieurs, dentistes, médecins, ergonomes dans leur pays! Mais ici, leurs diplômes et éducations ne valent rien. Alors, pour survivre, ils décident de se reconvertir vers les métiers qui s’apprennent sur le tas, avec l’aide d’un ami ou d’une connaissance du même pays de provenance.

Alors, comment rallumer la motivation de ces employés?

La formation

Les locaux, équipements, produits et accessoires

  • Aménager leurs locaux d’entretien ménager avec des tablettes lavables, les murs peinturés, un vrai plancher lavable, des crochets pour les vadrouilles.
  • L’installation de lavabo dans chacun de leurs locaux d’entretien ménager ou au moins par secteur ou étage. Et svp, que ce soit un lavabo par terre! Cela pour la santé et sécurité du travailleur. Imaginez transporter et vider une chaudière de 20 litres à la hauteur de votre taille, jour après jour, année après année… Confortable?
  • Vérifier qu’ils ont vraiment une gamme de produits qui répond à leurs besoins. Avec un dosage adéquat, respectant les consignes du fabricant. A ce sujet, voir l’article suivant:  Nettoyer efficacement à petit prix!
  • Exiger des produits écologiques ou biotechnologiques. Il n’y a plus de raison, en 2020 d’avoir des produits toxiques pour l’employé et l’environnement.
  • Des chiffons de lavage en bonne quantité et de bonne qualité. Avec l’installation de laveuse et sécheuse. L’employé n’a pas à laver ses outils de travail chez eux!
  • Évaluer, avec l’aide de vos travailleurs, l’efficacité des équipements et des accessoires. Cherchez avec eux les meilleurs équipements et accessoires répondant vraiment à leurs besoins. Notre domaine a tellement évolué ces dernières années! Comparez les équipements, leurs possibilités, leur efficacité. Puisque ce sera ses outils et équipements de travail pour les prochaines années.

Réparation et entretien préventif des équipements

Contrôle qualité, respect et considération des employés

  • Faites un contrôle qualité pour l’aider à voir les non-conformités avec respect. Cet-à-dire qui ne sera pas accusateur ni dénigrant. Travaillez en équipe!
  • Intéressez-vous, vraiment à leurs conditions de travail, à leur confort. Comment sont-ils perçus aux yeux des autres travailleurs de votre édifice?
  • Apportez-leur donc un petit café, un smoothie froid et délicieux, des muffins, etc. Allez jaser avec eux. Leur travail n’est pas facile, mais il sera plus intéressant si on les considère vraiment à leur juste valeur.
  • Je pourrais ajouter plein d’autres points. Mais je pense que vous avez compris l’essentiel.

Merci d’avoir lu cet article. Il me tient vraiment à coeur de tenter de changer notre perception de ce métier si essentiel.

© CF Salubrité 2020