Type d'autorécureuse et son entretien

Avoir le privilège d’utiliser une autorécureuse (ou autolaveuse selon le terme que vous utilisez) est la meilleure façon d’entretenir un plancher. Non seulement cela est beaucoup plus sécuritaire pour la santé du travailleur, mais aussi pour donner une meilleure qualité de travail. Cependant peu d’employés font les bonnes manoeuvres pour prendre soin correctement de leur équipement. Ne pas faire l’entretien préventif sur ces équipements raccourcira la vie de ces derniers.

Les types d’autorécureuse

Ses différents noms

Autolaveuse, Zamboni, autorécureuse, laveuse à plancher, et bien d’autres termes dont je ne connais pas tous.

Debout, assis ou en marchant?

Autorécureuse compact Nacecare tgb516nx

Autorécureuse compact Nacecare tgb516nx

L’autolaveuse sert à laver les planchers avec une eau toujours propre. Il n’est pas du tout forçant de manoeuvrer un tel équipement. Nous avons maintenant un très bon choix d’autorécureuse, de 10 à plus de 60 pouces. On peut trouver aussi différents types tels que:

La mini-autorécureuse (qui pourrait être entre 10 et 17 pouces). Vous trouverez un article complet à ce sujet en suivant ce dernier lien.

Turbo Mop Nacecare

La Turbo Mop de Nacecare est une autolaveuse de petite largeur et ma petite protégée! Ce qui la différencie est sa possibilité de récurage qui est beaucoup plus qu’un simple lavage. Nous venons tout juste d’écrire un article à son sujet. Vous le trouverez sous le lien souligné.

L’autolaveuse à poussée arrière. Surement la plus répandue et la plus connue. À peu près tous les fabricants ont ce type d’équipement. Ma préférée, à ce niveau, est la Taski qui est super facile à manoeuvrer. Comme on dit, elle tourne sur un 10 cents, un charme! Sa fabrication est vraiment solide. J’ai eu plusieurs dizaines autolaveuses de ce type et très rares celles qui brisaient! Bien sûr, elle demande un entretien quotidien comme toute autre autolaveuse. Cependant, les employés l’adorent et en prennent souvent plus soin, car ils veulent la garder longtemps!

La technologie REV a fait son entrée sur le marché durant les dernières années chez le fabricant Nilfisk-Advance. Nous avons aussi écrit un article au sujet de cette technologie dans un article avec Produits V-To. C’est une autorécureuse, orbitale, qui vous permettra de décaper, en une seule étape et sans produits chimiques. Franchement une belle technologie!

L’autolaveuse à autoportée qui fait le bonheur des employés

L’employé est assis sur l’équipement ou encore debout à l’arrière sur une palette. Et généralement ce type d’équipement fera deux étapes en une:  Vadrouillage des planchers en les lavant en même temps! L’avantage de ces autolaveuses est la vitesse d’exécution. Vous trouverez deux types de ces autolaveuses dans les liens soulignés ci-haut.

Le choix du type d’autolaveuse

Le choix d’une autorécureuse est un choix important puisque vous pourrez payer entre $2,500.00 et quelques dizaines de milliers de dollars. Mais le prix ne devrait pas être votre premier critère. Voici d’autres critères qui devraient influencer votre choix:

  • Quelle utilité désirez-vous? (Seulement le lavage ou aimeriez-vous plus de performance)
  • Travaillerez-vous parmi la clientèle ou durant les heures de travail? À ce niveau, le niveau sonore de l’équipement sera important. Ainsi, l’équipement aurait avantage à vadrouiller et laver en une seule étape.
  • L’ergonomie de l’autolaveuse sera aussi considérée. Cependant, les nouvelles versions sont généralement plus ergonomiques pour le confort de l’employé. Bien des autorécureuses pourraient d’ailleurs être conduites avec une seule main.
  • Quel est l’espace que vous devez entretenir? Est-ce libre comme espace ou encombré? Quelle est la largeur possible? Y a-t-il un ascenseur ou monte-charge ? Si oui, vous devrez considérer la largeur de ce dernier.
  • L’autonomie nécessaire aussi un point important, même si vous pourriez aussi acheter une batterie supplémentaire. Donc, vous gagnerez à voir le temps de nettoyage dont vous aurez besoin de votre équipement.
  • Dans le secteur alimentaire, vous aurez avantage à choisir une autorécureuse à brosses qui seront facilement lavable.
  • L’économie d’eau et de produit de lavage. Ce critère devient de plus en plus pris en compte par les fabricants.

Alors comme vous voyez, vous avez avantage à « magasiner » l’équipement qui répondra à VOS besoins.

Les accessoires

  • Je vous encourage à utiliser un chargeur de batterie intelligent. Ce dernier s’arrêtera automatiquement lorsque la ou les batteries auront terminé de charger.
  • Je suggère de choisir un équipement comportant le moins de gadgets inutiles. Plus il y en a, plus les réparations coûteront cher!
  • À cet effet d’ailleurs, vous auriez avantage à avoir une plus petite autorécureuse pour palier lorsque l’autorécureuse principale sera en réparation.
  • Je choisirais aussi un fabricant dont les pièces sont disponibles au Canada. De façon que les réparations se fassent le plus rapidement possibles.
  • Le type de brosse pourra être cylindrique, rotatif, orbital.
    • Nous utiliserons généralement la cylindrique en usine industrielle ou alimentaire ou même un stationnement. En fait, on la choisit pour les surfaces rugueuses particulièrement. La brosse cylindrique ramassera d’ailleurs de plus gros morceaux sur le plancher en plus de ramasser la poussière et de laver le sol.
    • Les brosses rotatives sont les plus connues et utilisées. Elles sont appropriées pour les planchers lisses. On peut aussi les utiliser sur les planchers de céramique, par exemple. Vous pourriez aussi choisir un disque d’attachement à tampon de sol. Un prochain article portera sur le sujet dans les prochaines semaines.
    • L’Orbitale, on a vu un plus haut dans cet article qu’elles sont privilégiées dans la technologie REV
  • L’alimentation électrique ou à batterie. De prime abord j’ai tendance à choisir à batterie pour une autolaveuse. Cependant, l’électrique est plus économique. Elles ne sont toutefois pas appropriées pour les grandes surfaces.

L’entretien de l’autorécureuse

Le manuel d’opérations

D’abord, je vous encourage fortement à lire au moins une fois le manuel de l’opérateur qui vous donnera l’entretien particulier de votre équipement. Car effectivement, il peut y avoir quelques petites différences. Si vous n’avez pas le manuel d’opérations, vous pourrez facilement le trouver en chercher « manuel d’opérations » du fabricant de votre équipement avec le modèle. Vous trouverez généralement dans ce manuel une démonstration imagée des étapes à respecter.

À noter que l’image ci-bas des parties importantes de l’autorécureuse est un schéma d’exemple. Il y a beaucoup plus de pièces que ceux montrés. De plus, les différentes parties peuvent être à des endroits différents selon le fabricant choisi.

Avant d’utiliser l’équipement

  • types d’autorécureuses et leur entretien

    types d’autorécureuses et leur entretien

    Enlever l’autorécureuse de sa charge. En effet, avec un chargeur intelligent, ce dernier s’arrêtera de lui-même lorsque la charge sera complète. Et donc, celle-ci ne pourra pas brûler la batterie.

  • Remplir d’eau la cuve d’eau propre. Ajouter le produit de lavage si applicable. Si vous avez un doseur automatique, remplir votre équipement se fera très rapidement.
  • Refermer le couvercle des cuves.
  • Vous aurez à fixer le racloir à plancher au boyau à l’arrière de l’équipement.
  • Installer la brosse ou tampon d’attachement muni de son tampon.
  • Allumer l’autorécureuse. Faire baisser la brosse au sol.
  • Mettre en marche la brosse, l’aspiration et le robinet d’action chimique.

Après l’utilisation

  • Vider la cuve d’eau souillée et rincer la cuve
  • Vider la cuve de solution nettoyante et rincer.
  • Nettoyer le filtre, les brosses ou tampon d’attachement et tampons
  • Enlever le racloir arrière et nettoyer la lame avec un linge propre et légèrement humide.
  • Ouvrir le couvercle de l’équipement et laisser aérer les cuves
  • Recharger les batteries de l’autorécureuse.
  • Nettoyer l’extérieur de l’autolaveuse.

À raison de deux fois par année

Une autolaveuse peut facilement durer 8 à 10 ans si vous en prenez soin. Alors, faire un entretien préventif par un réparateur qui a une expérience reconnue pour la marque d’équipement que vous aurez acheté.

En terminant, je vous invite à visiter le site internet des différents fabricants reconnus au Canada pour magasiner l’équipement qui répondra à vos besoins. Ensuite, vous auriez avantage à demander une démonstration de l’équipement. Voici quelques-uns des fabricants reconnus au Canada

Nacecare, Taski, Clarke, Nilfisc-Advance, Tennant, Nobles, Dustbane, Windsor-Kärcher

A noter que je n’ai pas réussi à trouver le site en langue française pour tous ces fabricants. Si je trouve, je me ferai un plaisir de corriger.

© CF Salubrité 2021