Lavage des structures en hauteur

Votre usine est-elle à risque d’accident?

Pourquoi est-il utile de procéder au dépoussiérage des structures en hauteur dans l’usine? La poussière est produite par l’air ambiant, l’entrée et sortie des travailleurs de l’usine, les portes de garage qui s’ouvrent et ferme aux livraisons et bien sûr la production. Celle tournant autour du bois est l’industrie formant le plus de poussière et le risque est d’ailleurs plus grand dans ce genre d’usine. Mais les industries d’agroalimentaire, du papier et du métal sont aussi concernées. Pour l’industrie agroalimentaire, elle doit aussi s’assurer que les particules n’entrent pas en contact avec la nourriture.

Que faut-il pour causer une déflagration par la poussière?

  • De la poussière en suspension dans l’air (le combustible)
  • L’air ambiant (le comburant)
  • Une étincelle ou de l’électricité statique (source d’inflammation)

Voici un article de la CSST concernant les accidents par déflagration dans les usines

Alors, beaucoup d’usines se doivent de réduire les risques, comme vous le voyez. En plus, la poussière peut aussi causer des problèmes de santé du travailleur. Un des moyens de prévenir ces problèmes, est le dépoussiérage des structures en hauteur et dans certains cas, le dépoussiérage et le lavage des structures en hauteur ainsi qu’autres surfaces.

Dépoussiérage des structures en hauteur dans les usines de fabrication

La préparation

En premier lieu, il sera souvent nécessaire de faire un plan d’action. Pour les usines qui sont moindrement grandes, il sera impossible de faire toute la surface en une journée ou même une semaine. Alors, nous délimiterons l’usine par section. Pour s’assurer que tout a été fait, il est préférable d’instaurer un formulaire que le chef d’équipe remplisse les travaux effectués. Le chef d’équipe aura donc le plan d’usine avec ses sections, ainsi qu’un bon de travail pour chacune de celles-ci.

La fréquence devra être déterminée pour chacune des sections. Il est fréquent de voir des sections d’usine qui nécessite une plus grande attention, car elle dégage plus de saleté, de poussière ou de risque que les autres sections.

Il devra alors y avoir collaboration entre l’usine et l’équipe de travail pour déterminer le calendrier de chacune des sections. Bien sûr, il ne devrait pas y avoir de production dans les salles lors du nettoyage.

On délimite la zone à nettoyer

Nous délimitons la zone de façon à être plus sécuritaires autant pour les travailleurs au sol que les nettoyeurs. Il est rare qu’il y ait des accidents avec les appareils de levage lorsque les employés ont été bien formés, mais cela arrive. Donc, la délimitation de la zone indique qu’il y a des travaux en cours dans cette zone et qu’il est interdit d’y entrer sauf pour les travailleurs autorisés.

On dégage la surface au sol

Il ne peut y avoir de production en dessous de la surface nettoyée par sécurité. En général, les usines de fabrication sont généralement en hauteur de façon à maximiser l’espace de production. Alors, pour aller nettoyer au-dessus des équipements de production, il sera très souvent nécessaire d’avoir recours à des équipements de lavage. Les employés ayant recours à ce type d’appareil doivent être munis d’un permis de conduite de ces appareils. Il faut donc être bien préparé pour ce genre de travaux.

Les usines alimentaires exigeront de surcroît que vos employés aient un minimum de formation pour pouvoir travailler dans leur usine ainsi que de l’expérience dans ce genre de travaux. Voici un article complémentaire concernent le lavage alimentaire efficace.

On couvre les équipements de production

On couvre tous les équipements de production pour s’assurer de ne rien contaminer. De plus, on utilisera du ruban adhésif pour s’assurer que les toiles ne se déplacent pas. Aussi, on fera bien attention à faire le même exercice pour les prises électriques.

L’Organisation du travail

Pour ce type de travaux, je suggère toujours qu’il y ait un chef d’équipe qui s’assure que les règles de santé et sécurité soient suivies. Par exemple, que le port des EPI soit respecté. De plus, avec l’expérience, le chef d’équipe sera rapidement en mesure d’identifier, corriger et contrôler les risques de blessures.

Le chef d’équipe a une vision d’ensemble des travaux à effectuer. Il connait bien les forces et faiblesses de son équipe. Et il a la charge de s’assurer que les travaux sont bien exécutés. Il fait donc le tour des employés pour s’assurer que tout va bien, qu’il ne manque rien à ses coéquipiers et qu’ils travaillent sécuritairement. À la fin des travaux de chacune des salles, le chef d’équipe fera son inspection qualité, il remplira le bon de travail. Il y indiquera aussi s’il y a des faits importants à faire connaitre au responsable d’usine.

L’après-travaux

A la suite des travaux, on devra remettre l’état de la salle fonctionnelle. Cet à dire qu’on enlèvera les toiles avec précaution et remettrons les items à leur place. Tous les équipements d’aspiration et de lavage devront être entièrement nettoyés et prêts pour une prochaine usine.

D’autres points à considérer

Vous pourriez avoir d’autres facteurs à considérer, par exemple:

  • Le port de vêtements spéciaux,
  • Le sens de la circulation dans l’usine (particulièrement les usines alimentaires)
  • Gérer les pauses et diner des employés. Avant la pause, s’assurer qu’aucun linge, chaudière ou autre accessoire ne traînent.
  • S’assurer que les employés boivent suffisamment d’eau. Ce travail est très physique. Alors chacun des travailleurs devra être en bonne condition physique, bien manger et boire durant toute la journée.
  • Assurez-vous d’être conforme au niveau des formations et d’avoir un chef d’équipe expérimenté. On ne peut pas improviser dans ce genre de travaux. Il y a plusieurs risques et dangers à surveiller. De plus, en usine alimentaire ou industrielle, plusieurs règles peuvent s’appliquer.

Besoin d’aide à propos du dépoussiérage ou nettoyage de vos structures en hauteur ? Contactez-nous:

© CF Salubrité 2021