Lavage et assainissement alimentaire

Qu’est ce que ça prend pour faire un lavage alimentaire efficace?

 

Bien des gens pensent que tous le monde peut commencer à faire du lavage alimentaire du jour au lendemain. Ce type de lavage n’est pas de laver comme on a appris dans le résidentiel ou même dans le lavage commercial. Il y a des règles très strictes à respecter. Voici quelques points à surveiller:

  1. En premier lieu, vous devez savoir que le lavage alimentaire est régi par un code de conduite. Le système HACCP est d’ailleurs reconnu mondialement.  C’est une référence qui consiste en une analyse des dangers permettant la mise en place de points critiques où il est possible de les maîtriser.  Je vous réfère au Guide du manipulateur d’aliments pour une petite mise en situation très bien fait:  https://www.mapaq.gouv.qc.ca/fr/Publications/Guidemanipulateur5.pdf
  2. L’hygiène personnelle est très importante, tout autant que l’habillement. Le port de bijou, piercing, faux ongles, cutex, les faux cils sont interdits. Et bien sûr, vous aurez le plaisir de porter un filet à cheveux et à barbe. Le port de chaussette de protection pour ce domaine, sarrau sont aussi de mise.
  3. Vos produits de lavage doivent être approuvés par l’usine, le restaurant qui vous emploie ainsi que par l’ACIA. Vous ne pouvez donc pas utiliser ce que vous voulez comme produit. Voici le site de l’ACIA (L’Association canadienne de l’inspection des aliments):  http://www.inspection.gc.ca. 
  4. Plusieurs fournisseurs de produits de lavage reconnus sont dans le domaine et pourront vous guider pour vous indiquer les produits appropriés:
    • Wood Wyant a une grande gamme de produits et d’équipements de lavage alimentaire ainsi qu’un service technique.
    • Constant América a aussi une belle gamme de produits alimentaires. Et d’excellents représentants techniques.
    • Il y a bien sûr d’autres fournisseurs. Mais ce sont ces deux fournisseurs que je vous recommende personnellement ayant travaillé avec ceux-ci. Ils pourront aussi vous appuyer du côté des accessoires et équipements de lavage.
  5. De la même manière, les accessoires de lavage doivent aussi être conçus pour l’alimentaire. Inutile de vous dire que le coût des matériaux n’est pas le même que les accessoires de lavage régulier.
  6. La sécurité prend plus d’importance dans ce genre d’usine. Imaginez … les chariots élévateurs, les opérateurs d’Équipements de productions et autres personnes sont du même environnement. Beaucoup d’usines fonctionnent presque 24 heures sur 24, 365 jours par année. Ce n’est donc pas un milieu facile.
  7. La formation m’apparaît primordiale, tout autant technique que pratique. En effet, on ne nettoie pas un équipement de lavage ou un plafond comme on le ferait dans un édifice à bureaux par exemple. Il y a des techniques et une séquence de lavage à respecter. LEs fréquences de lavage des espaces est aussi beaucoup plus importants. Sachez avoir un formateur qui est compétent. Je vous suggère de regarder sa propre formation ainsi que son expérience du domaine alimentaire. J’offre ce type de formation Lavage et assainissement  alimentaire. Il est aussi possible d’avoir votre propre groupe
  8. On ne s’improvise pas laveur pour le domaine alimentaire du jour au lendemain. Cela demande beaucoup d’expérience terrain. Ill est possible d’avoir ce genre d’expérience auprès des entreprises qui offrent déjà ce genre de service ou tout simplement en travaillant dans une usine alimentaire.

Voilà, j’espère que cette petite chronique vous sera profitable!

 

Vous avez aimé cet article? Vous me feriez grand plaisir de le repartager   

0
Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

© CF Salubrité 2019